Projet de flip à Deux-Montagnes

Mis à jour : juin 2



La fois où l'on a fait un flip


C'était en 2017, ouf ça passe si vite!


C'était comme un rêve qui se réalisait, comme si enfin on allait pouvoir faire ce que font les autres à la télé et en plus, faire un gros profit. Bien oui, on voyait grand et on voyait de ''la grosse  argent'' à faire avec ça. Après tout ce n'est pas comme si on ne s'y connaissait pas en construction! Une designer d'intérieur marié à un contracteur ça devrait être un pas pire duo.


On a longuement magasiné pour trouver la maison parfaite à nos yeux, côté potentiel et côté prix évidemment. Le choix du quartier était aussi très important, car nous voulions principalement attirer les jeunes familles avec un budget de premier acheteur.


On l'a déniché! C'était une ancienne maison privée pour personnes âgées, une reprise de finance que nous avons eue pour un peu plus que l'équivalent de la valeur du terrain. Une vraie affaire en or qu'on s'est dit!


Comme on voulait vendre la maison avec la garantie légale, nous avions fait le budget de rénovations comme si l'on ''strippait'' tout jusqu'au montants extérieurs. On peut faire un flip sans aller jusque-là mais nous c'était notre premier et on voulait le faire bien et dans les règles de l'art. Pas de maquillage, pas de ''home staging'' ici, de la grosse démolition. On a choisi des matériaux durables de bonne qualité et abordables. Dans la cuisine on a installé des armoires Ikea dans un fini noir avec un grand ilot central. La maison a été décloisonné au complet pour créer un espace à aire ouverte comme dans les maisons actuelles. On a ajouté une salle d'eau à l'entrée et on a découvert en arrachant le gypse, un magnifique mur de brique du côté de la salle à manger. On a décidé de le laisser tel quel pour donner du cachet. Chaque élément architectural du passé que l'on découvrait, on les a conservés pour ajouter du caractère et de l'histoire. Comme pour les plafonds des chambres secondaires, en poutres de bois que l'on a tout simplement peint en blanc.


Au niveau de la rénovation côté budget on s'en était bien sorti, mais on n'avait pas tout évalué. Comme par exemple, les assurances (très dispendieux si la maison n'est pas habitée), les intérêts (qui perdurent aussi longtemps que la maison n'est pas vendue), on a essayé de vendre par nous même avec du Proprio (1000$ que ça a couté pour notre dossier), après plusieurs visites libres et trop longtemps sur le marché, on s'est tanné et on a pris des courtiers (donc commissions d'agents $$$) et pour finir la sauce, le coup de fouet a été le drain français qu'on a dû refaire, juste au moment où l'on avait tout fini l'intérieur...


Donc, pensez-vous que nous avons fait une si bonne affaire?

Côté profit non, j'admets qu'on s'était un peu trop imaginé vivre notre flip comme dans un épisode de Calinours. Mais au moins, nous n'avons pas perdu d'argent non plus. Par contre l'expérience en valait le coup et le résultat était vraiment beau. 


Est-ce qu'on en fera un autre? Il ne faut jamais dire jamais. 

Finalement, ce n'est pas une petite famille qui l'a acheté, mais une dame retraitée du design intérieur! Comme quoi, j'avais fait un bon boulot côté déco !













21 vues

© Copyright 2020 - Sophie Bilodeau Design